Construction

Construction – Situation des affaires

Trimestriel d’octobre 2022 – La hausse de prix et la pénurie de main-d’œuvre risquent d’entraver l’activité

29.11.22 – La marche des affaires jugée plutôt bonne le trimestre précédent se dégrade légèrement. Si les carnets de commande sont jugés encore satisfaisants voire bien remplis dans l’ensemble, la part anticipant une pression à la hausse sur les prix s’accentue (35 % des répondants en octobre). Dans le gros oeuvre, l’exécution des commandes a été fortement contrariée au cours de ce dernier trimestre. Un millefeuille de tendances haussières frappe le secteur, notamment sur les prix, les délais de commande et les coûts de l’énergie. Alors que les réserves de travail affichent des valeurs usuelles saisonnières dans le second oeuvre (6,1 mois), pour le génie civil (2,2 mois), les prévisions sont nettement plus faibles que les années précédentes à la même période. Enfin, le manque de main-d’oeuvre devient un problème chronique. Il atteint des sommets dans le second oeuvre, 45 % des répondants le signalant comme obstacle. Elément positif, le nombre des demandes de permis de construire du trimestre se maintient à un niveau élevé. A fin septembre, le nombre de personnes travaillant dans la construction est passé à 29 314.

Publications