Commerce de détail

Commerce de détail – Marché des affaires, appréciation

Trimestriel d’octobre 2022 – Malgré l’arrivée des fêtes, les perspectives sont mitigées en raison de la hausse des prix

29.11.22 – Malgré les perturbations sur les chaînes d’approvisionnement et les problématiques liées à l’énergie, la marche des affaires des commerçants vaudois est restée stable au cours du trimestre sous revue. En octobre 2022, le renchérissement, mesuré par l’indice des prix à la consommation, atteint 3 % par rapport à l’année dernière à la même période. Dans le commerce de détail, il est notamment plus élevé dans l’ameublement (+10 %) et dans l’alimentation (+4,2 %). La consommation ne semble pourtant pas fléchir et les répondants vaudois sont toujours nombreux à juger la situation de leurs affaires comme étant bonne (25 %) ou satisfaisante (56 %) ; seuls 19 % l’estiment mauvaise.

Le renchérissement du franc, évoluant désormais sous la barre de la parité avec l’euro, ne semble pas exercer une forte influence sur le tourisme d’achat, qui est probablement tempéré par une inflation plus élevée en France. Ainsi, dans l’ensemble, on ne perçoit pas de tendance générale à la hausse ou à la baisse, que ce soit pour la fréquentation de la clientèle en comparaison annuelle ou de l’évolution trimestrielle du chiffre d’affaires et de la situation bénéficiaire.

Pour autant, les perspectives habituellement positives à l’approche des fêtes de fin d’année, sont cette fois-ci plus mitigées, probablement en raison des prix de vente qui seront revus à la hausse par près de la moitié des détaillants.

Publications