Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Industrie - Indicateur synthétique de la marche des affaires

Trimestriel d'avril 2019 - Des industriels satisfaits de leurs affaires

14.05.2019 - Dans le contexte actuel de tensions commerciales sino-américaines et de recrudescence des incertitudes, la croissance mondiale pour 2019 reste malgré tout globalement solide, y compris aux Etats-Unis et en Chine. Dans la catégorie des bonnes surprises, le PIB de la zone euro s’est accru de 0,4 % au cours du premier trimestre et le taux de chômage continue de se résorber. Toutefois, selon le FMI, le ralentissement de la croissance en 2019 devrait toucher environ sept économies sur dix à l’échelle mondiale. Une tendance à laquelle ne devrait pas échapper la Suisse, dont les prévisions de croissance ont été récemment revues à la baisse par les principaux instituts économiques du pays.

L’évolution de l’économie vaudoise reste actuellement positive et les industriels du canton s’estiment globalement satisfaits de la marche de leurs affaires. Les carnets de commandes sont ainsi jugés normalement voire bien remplis par trois quarts des répondants et la situation bénéficiaire est restée stable dans deux tiers des cas au cours du trimestre sous revue. Conséquences d’un niveau d’exportations toujours satisfaisant, seul un répondant sur dix juge son carnet de commandes étrangères insuffisamment rempli et la position concurrentielle sur les marchés étrangers est restée identique pour la grande majorité des sondés. Bien que l’insuffisance de la demande soit citée comme obstacle à la production par 40 % des industriels interrogés, l’utilisation des capacités techniques de production reste en moyenne à bon niveau (83 %). D’ailleurs, très peu d’entrepreneurs (4 %) considèrent les stocks de produits finis trop importants ou le nombre d’employés trop élevé.

Les industriels vaudois restent malgré tout optimistes concernant l’évolution attendue au cours du prochain trimestre. La grande majorité d’entre eux (80 %) pressentent une situation stable sur le front des exportations et seuls 10 % des sondés prévoient une diminution des entrées de commandes. Dès lors, la production devrait rester soutenue et près d’un quart du panel envisage d’augmenter leurs effectifs.

Partenaires