Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Industrie - Indicateur synthétique de la marche des affaires

Trimestriel d'avril 2020 - L'industrie vaudoise est fortement touchée par la pandémie

11.05.2020 - L’ensemble du globe est paralysé par la pandémie de coronavirus. Si les conséquences de cette crise inédite restent encore incertaines, elles seront assurément d’une ampleur considérable et affecteront durablement l’économie mondiale. La croissance globale devrait dès lors se contracter de 3% cette année et même de 6% pour les économies des pays avancés, selon les dernières estimations du FMI. Ces mêmes prévisions tablent sur une reprise en 2021 mais les incertitudes restent nombreuses. L’endettement global provoqué par les importantes relances budgétaires risque par ailleurs de péjorer durablement la stabilité financière de nombreux pays et les politiques futures d’investissements. Le pic de l’épidémie a été atteint en Suisse et les mesures de déconfinement sont progressivement mises en place. La situation ne devrait toutefois pas s’améliorer de sitôt dans une industrie fortement tributaire de la bonne santé des marchés étrangers.

L’indice synthétique de la marche des affaires des industriels vaudois a plongé de plus de 30 points au cours du dernier trimestre et, malgré les mesures mises en place par la Confédération et les Cantons, la proportion d’entreprises faisant état de difficultés de financement est en hausse (27%). Par ailleurs, en dix ans, jamais autant d’entrepreneurs n’avaient fait état d’une baisse des entrées de commandes (62% des répondants) et de la production (71%) en comparaison annuelle. Dès lors, plus d’un sondé sur deux juge son carnet de commandes insuffisamment rempli et cite l’insuffisance de la demande comme obstacle majeur à la production. Seuls points positifs, l’impact ne se fait pas encore sentir sur les prix de vente et la durée assurée de production reste stable en comparaison historique.

Le pessimisme reste de mise en ce qui concerne l’évolution attendue au cours des prochains mois. La moitié des industriels vaudois envisage une détérioration de la situation des affaires au cours du semestre à venir et, plus inquiétant, un tiers des entrepreneurs s’attend à devoir diminuer leur nombre d’employés au cours du prochain trimestre.

Partenaires